Catégorie : Gestion de projets

Le product backlog et les user story…

Créer un product backlog en 4 étapes

Dans la méthode agile Scrum, le product backlog permet de répondre à 2 questions :

  • Quelles seront les fonctionnalités à créer ?
  • Quelle sera la priorité de chacune ?

L’acteur en responsabilité de la création et du maintien du product backlog est le product owner.

Souvent, le product owner est nommé et le syndrôme de la page blanche frappe. En principe, il faudrait que le product owner compose une équipe permettant de travailler en mode collaboratif.

Cet article propose une méthode permettant d’obtenir un backlog rapidement.

Etape 1 : définir l'objectif à atteindre

Il s’agit d’écrire en quelques lignes quel est l’objectif que le projet doit atteindre. Il s’agit du but qui une fois atteint permettra de dire que le projet est terminé. Il est important que cette vision soit acceptée et comprise par les parties prenantes. En particulier, il conviendra de vérifier auprès du ou des sponsors que ce but est bien compris.

Etape 2 : Identifier les futurs utilisateurs du produit/service

Les personnes du marketing parlent souvent de Personas. Il s’agit de l’utilisateur qui sera amené à utiliser le produit ou le service. Il est possible de définir plusieurs personas pour couvrir les différentes catégories. L’écueil principal dans lequel il ne faut pas tomber est le mythe du client cible : le client moyen n’existe pas.

Etape 3 : Regrouper les usages dans des thèmes

Story mapping en scrum

Il s’agit de regrouper les usages au sens de cas d’utilisation à partir de la définition des personas en tenant compte des critères de satisfaction.

Chaque thème est caractérisé par une description, une valeur, un critère de satisfaction et les personas concernés.

Etape 4 : définir un MVP (Minimum Viable Product)

A partir de la liste des fonctionnalités, il va falloir prioriser celles qui ont le plus de valeur (classement selon l’utilité). Cela permettra de lancer la rédaction des users stories en respectant ce classement.

Cette étape va permettre de répondre aux 2 questions :

  • Quelles sont les fonctionnalités à créer ?
  • Quelle est la priorité ?

Le backlog liste toutes les fonctionnalités

Exemple backlog excel

Construire un backlog de produit revient à lister les user story et à les classer par ordre de priorité. Il est possible d’ajouter une notion de valeur métier de manière à fournir une indication à l’équipe de réalisation.

Le Backlog produit liste toutes les fonctionnalités, les fonctions, les exigences, les améliorations et les corrections qui constituent des modifications à apporter au produit dans les versions futures. Les items du Backlog produit ont les attributs d’une description, d’un ordre, d’une estimation et d’une valeur. Les items du Backlog produit incluent souvent des descriptions de test qui prouveront leur complétude lorsqu’ils sont « Finis ».

5 facteurs clés de succès des méthodes agiles

t

Projet Agile : 5 facteurs clés de succès

La gestion de projets en mode agile repose sur 4 piliers : l’équipe, la collaboration, l’acceptation du changement et l’importance de la solution (produit/service).

#1 - Définir un MVP (minimal viable product)

Le concept clé derrière le MVP L’adoption d’une stratégie MVP consiste à privilégier la vitesse de développement et les délais de mise sur le marché (time to market) en sacrifiant certaines fonctionnalités ou performances du produit ou service considérées au départ comme non indispensables.

#2 - fournir le bon niveau de délégation au product owner

Délégation

Le product owner porte la vision du produit / service à réaliser. Généralement, c’est un interlocuteur du client. Au sein de l’équipe, il fait le lien entre la partie métier et la partie technique du projet.

Il est responsable de l’établissement des users stories et de leur priorisation. Cet élément est clé puisqu’il permet de faire correspondre au mieux les attentes du client avec la vélocité de l’équipe.

C’est à lui que revient la décision finale en terme de gestion du contenu des sprints.

#3 - mettre en oeuvre des fonctionnalités sur des cycles courts (itérations - sprint)

Sprint - itération - agile

Le sprint est un terme utilisé dans la méthode agile Scrum. Même si c’est la plus connue, il en existe beaucoup d’autres. Un sprint est une phase de développement itérative et de courte durée (quelques semaines).

Le produit est fabriqué de manière incrémentale avec les sprints. Un périmètre de développement (liste des fonctionnalités, corrections…) est défini au début d’une itération et doit être entièrement réalisé lorsqu’elle se termine. Ainsi, lorsque l »équipe projet arrive à la conclusion du sprint, un autre commence et ainsi de suite jusqu’au produit fini.

 

#4 - Rester simple dans la rédaction des users story

La forme la plus populaire de rédaction des users story est :

En tant que <rôle>,

Je veux <faire quelque chose>

Dans le but de <obtenir de la valeur>

Cependant, l’utilisation de ce modèle soulève des questions :

  • faut-il exprimer un besoin ou une solution ?
  • Comment mesurer la valeur métier ?

#5 - flexibilité du contenu, pas sur les délais

Un des principes fondamentaux de l’agilité est que le délai et le coût se veulent relativement fixes.

Il est difficile de s’en tenir systèmatiquement à ce que le client avait prévu ou imaginé.

Le périmètre et la qualité sont 2 thèmes sur lesquels il faut échanger en permanence. Tout ceci revient à mesurer la valeur des développements. Cette valeur doit être évaluée du point de vue utilisateur. Ce poker value doit être croisé avec le poker planning qui lui utilise une échelle de complexité.

Les 5 clés du pilotage d’un prestataire

Sommaire

  • Un dispositif contractuel adapté
  • Organiser le démarrage de la prestation
  • Suivre la performance du prestataire
  • Piloter le prestataire
  • Gérer les difficultés

Un dispositif contractuel adapté

Le dispositif contractuel doit permettre une gestion souple de manière à permettre les évolutions futures. Néanmoins, un cadre général est nécessaire pour fixer les grandes principes.

Les 3 niveaux proposés permettent de sécuriser les relations contractuelles.

Le point de départ est toujours un cahier des charges qui fixe les besoins du client. De nombreuses crises pourraient être évitées si un cahier des charges étaient toujours rédigé.

La proposition commerciale doit faire partie intégrante du dispositif contractuel.

Organiser le démarrage de la prestation

La phase de lancement est une des phases critiques de tout projet. C’est le moment où les bases sont mises en place pour que la prestation se déroule le mieux possible avec le bon niveau de collaboration.

Ce point est souvent négligé et pourtant c’est le moment où les équipes apprennent à se connaître, où le client peut exprimer clairement ses attentes en détail… Le projet doit être doté d’un planning, d’un budget, d’une date de début et de fin. Le chef de projet est nommé.

La réunion de lancement ou kick off permet de communiquer de manière uniforme aux membres de l’équipe. Les objectifs doivent être exprimés clairement. Puis quelques ateliers sont organisés pour préparer le lancement effectif de la prestation.

Suivre la performance du prestataire

Le pilotage de la performance du prestataire incombe au client. Une instance de pilotage doit être définie dès la phase de lancement. Grâce aux objectifs, des indicateurs de performance sont partagés avec le fournisseur.

Ce point est souvent négligé et pourtant c’est le moment où les équipes apprennent à se connaître, où le client peut exprimer clairement ses attentes en détail… Le projet doit être doté d’un planning, d’un budget, d’une date de début et de fin. Le chef de projet est nommé.

La réunion de lancement ou kick off permet de communiquer de manière uniforme aux membres de l’équipe. Les objectifs doivent être exprimés clairement. Puis quelques ateliers sont organisés pour préparer le lancement effectif de la prestation.

Piloter le prestataire ou la prestation ?

Le pilotage de la prestation c’est-à-dire des actions menées par le consultant, le collaborateur du sous-traitant nécessite de nommer un pilote client.

Le pilotage de la prestation revient à effectuer un suivi régulier de l’exécution des actions convenues pour atteindre les objectifs.

Le comité de suivi se réunit par exemple toutes les semaines et passe en revue les actions, le planning et les risques.

Le pilote client et le sous-traitant se placent dans un cadre opérationnel.

Gérer les difficultés

La réalisation d’un projet comporte des difficultés qui nécessiteront d’adapter le planning, de revoir certaines ambitions ou de réviser les coûts prévus… 2 projets sur 3 dépassent le planning prévu et/ou le budget…

Gérer les difficultés nécessite leur identification (être factuel grâce à des indicateurs), le pilotage d’un plan d’actions adapté.

Le comité des risques se réunit soit de manière régulière soit à la demande lorsqu’un risque est avéré. L’élément important est l’identification progressive et itérative des facteurs de risques.

 

5 sites de marketing de référence

5 super-sites de marketing de référence

A la recherche de sites internet qui font référence dans le marketing ? Voici notre top 5 des sites de marketing de 2019.

Conseilsmarketing.com

Ce site regorge d’un contenu de qualité avec des articles qui traitent l’intégralité d’un thème marketing.

www.conseilsmarketing.com

emarketing.com

Un site qui s’adresse aux pros du marketing. Il traite plus particulièrement de l’information B2B.

www.e-marketing.fr

marketing-pgc.com

Un site qui traite plus particulière du marketing dans le secteur de la distribution. La section digital regorge d’informations sur la digitalisation

www.marketing-pgc.com

stratégies.fr

Un site qui traite du marketing en général . La section tendances constitue un bon outil de veille.

www.strategies.fr

mercator-publicitor.fr

Un ensemble de ressources pédagogiques et d’expertise sur le marketing et la communication. Il contient un annuaire intéressant des sites marketing.

www.mercator-publicitor.fr

Comment valider une idée ? cas pratique de digitalisation du marketing produit.

De l'idée au produit ...

La digitalisation du marketing produit nécessite la mise en place de plusieurs éléments :

  • une chaîne numérique de la CAO jusqu’à l’imprimante 3D
  • un site internet vitrine permettant de présenter le produit
  • un site e-commerce pour tester la mise sur le marché.

La conception 3D associée à une imprimante 3D permet de proposer rapidement un prototype fonctionnel.

La mise en place d’un projet avec une démarche adaptée permet de réduire le délai et les coûts de développement.

Le contexte

Une startup souhaitait proposer un chargeur de smartphone solaire. Ce chargeur devait pouvoir recharger un téléphone ou une tablette à partir d’une batterie. Un panneau solaire devait recharger la batterie située dans le chargeur.

Dans ce contexte, nous sommes intervenus pour gérer le projet de mise en place des équipements et logiciels.

Equipements et logiciels

Ultimaker 2 extended Imprimante 3D

L’entreprise disposait déjà d’un logiciel de CAO avec lequel elle concevait les éléments du projet.

TeamProjet - logiciel de gestion de projet

Afin de faciliter le pilotage du projet, nous avons mis en place le projet dans le logiciel SaaS TeamProjet.

Le projet, la démarche

Freecad chargeur solaire

L’objectif du projet était :

  • de réaliser un prototype fonctionnel le plus rapidement possible et à moindre coût.
  • de proposer ce prototype à quelques clients potentiels et de receuillir leurs avis
  • de valider la faisabilité d’une vente sur un site e-commerce

Rapidement il est apparu qu’il était nécessaire de fabriquer quelques prototypes supplémentaires.

Les résultats

La preuve par 9...

Site e-commerce Woocommerce

9 heures : c’est le temps nécessaire à l’installation de l’imprimante 3D et au paramétrage du logiciel de gestion de projet

9 jours : le premier prototype a été produit et présenté au premier client potentiel.

9 semaines : les quelques prototypes produits et confiés à des clients ont été validés. La décision de produire la version 1 en série a pu être alimentée par les retours d’expérience.

 

Un site internet vitrine permettant de tester le marché

Woocommerce logo

La mise en place d’un site vitrine qui présente l’offre produit permet de tester la réaction des clients potentiels.

Le site internet a permis de présenter la démarche ainsi que les premières images du produit.

 

Retour d’expérience sur la digitalisation d’un bureau d’études

Conception d'un prototype de platine de barre pour un voilier

L’impression 3D de prototype permet de gagner un temps précieux dans la mise au point du produit. Elle évite les allers-retours entre le bureau d’étude et le sous-traitant chargé de fabriquer la pièce.

Le contexte

Un fabriquant de bateaux à voile était en phase de conception d’un nouveau modèle. Le système de barre (safran, barres de liaison, barre) nécessitait la fabrication de pièces spécifiques.

Dans ce contexte, nous sommes intervenus pour mettre en place un proof of concept destiné à montrer l’intérêt de réaliser le prototype d’une des pièces avec Freecad et une imprimante 3D.

Nous nous sommes concentrés sur la fabrication des pièces les plus coûteuses et les plus complexes.

Les équipements et logiciels

Freecad platine

Le logiciel FreeCad 3D est un logiciel libre et open source. Outre l’absence de coûts de licence, sa prise en main est relativement aisée.

Freecad dispose de nombreuses extensions qui permettent de l’adapter aux besoins de nombreux métiers.

Cura préparation prototype

Le logiciel Cura permet de préparer le modèle pour l’impression 3D. Il génère un fichier gcode qui peut être interprété par l’imprimante 3D.

Ultimaker 2 extended Imprimante 3D

L’imprimante 3D Ultimaker permet de réaliser des pièces jusqu’à 223mm. Sa qualité d’impression permet de réaliser des prototypes réalistes. Il est possible d’utiliser des filaments de tous les types (PLA, ABS, Nylon, Carbone, Bois…).

Le projet, la démarche

Plan montage barre

L’objectif du proof of concept était de démontrer l’intérêt de prototyper le système avant de lancer la fabrication des pièces réelles. Nous nous sommes concentrés sur la partie de l’axe de barre.

impression 3D rondelle barre

Le projet comprenait la fabrication de l’axe de barre, de 2 rondelles, d’un canon épaulé et de la partie arrière de la barre.

Ces éléments devaient permettre de valider l’assemblage (dimensions, fonctionnement) avant la fabrication des pièces réelles.

 

rondelle impression 3D

Une fois, les pièces fabriquées, l’assemblage peut commencer après les vérifications des côtes de chaque pièce.

Les résultats

Une mise au point accélérée

Conception platine de barre avec FreeCad

Les pièces ont été assemblées et corrigées en quasi temps réel. L’impression 3D de la pièce la plus complexe prenait 1h45…

Certaines pièces (les rondelles notamment) ont été conservées et montées sur le prototype en attendant la livraison des pièces définitives.

L’impression 3D a été réalisée avec un filament Nylon/carbone ce qui fournissait un bon niveau de finition et de rigidité.

 

Une réduction des coûts

Digitalisation réduction des coûts

Les fichiers définitifs envoyés aux 2 sous-traitants ont pu être réalisés 1 seule fois. Outre le gain de temps, il n’a pas été nécessaire de réaliser un protoype de chaque pièce dans le matériaux définitif (acier inox pour l’axe par exemple).

RSS
Follow by Email
LinkedIn
Share